‚õĶDouarnenez 2022 – J1 : un voyage inattendu ūüėĀ

Résumé de la 1ère journée du stage de Douarnenez en Podcast

Enfin !

Apr√®s deux ann√©es sans pouvoir profiter des s√©jours sportifs, les √©l√®ves de l’AS peuvent de nouveau profiter des d√©placements au grand air pour pratiquer des activit√©s sportives. Alors ce matin direction Douarnenez pour environ 8 heures de trajet.

Du moins, c’est ce que nous pensions…

Comme d’habitude, les √©l√®ves sont (presque) tous √† l’heure en ce dimanche matin de f√™te des p√®res. Une fois check√© la pr√©sence de tous les stagiaires, nous rangeons les sacs en soute. Nous partons √† l’heure sous le regard des parents. Inquiets pour certains √† l’id√©e d’abandonner leurs enfants pendant une semaine √† la m√©t√©o bretonne. Ravis pour les autres, de pouvoir souffler un peu pendant que leurs enfants goutent aux joies des activit√©s nautiques.

Comme d’habitude, les √©l√®ves s’organisent tr√®s vite. Jeux, vid√©os, musique… sur les smartphones. Seuls quelques un(e)s ont apport√© de la lecture et/ou pour les plus s√©rieux, de quoi r√©viser. D’autres tentent de finir leur nuit par petits morceaux.

Nous faisons quelques pauses pour les petits besoins quotidiens des élèves, le café des professeurs, pour prendre le pique-nique. Bien entendu, les consignes ont été respectées : les repas équilibrés du sportif sont à base de chips, gateaux apéritifs.

Plus que quelques kilom√®tres avant d’arriver et nous… Pam ! Kla-Kla-KLa !

Petit problème technique !

Et bien voil√†, deux pneus √©clat√©s. Le chauffeur tr√®s professionnel maintient le car jusqu’√† une sortie pr√©sente heureusement √† 200 m√®tres et deuxi√®me chance si on peut dire, nous avons un espace d√©gag√© pour faire descendre les √©l√®ves en toute s√©curit√©. Malheureusement non √©quip√© de toilettes pour les filles, √©l√®ves comme professeurs.

Reste plus qu’√† attendre.

Attendre qu’on r√©ponde un dimanche. Attendre qu’un garage puisse avoir des pneus de rechange car nous n’avons qu’une roue de secours. Attendre, attendre… ūüėí

Les élèves sont géniaux, ça discute, ça joue dans le calme pour le moment, 1 heure. Toujours pas de solution.

2 heures, la direction d√©partementale nous rejoint, accompagn√©e de la gendarmerie. 3 camions de s√©curit√© plus tard, nous recevons de l’eau pour les √©l√®ves pendant que le chauffeur tente de trouver des roues aupr√®s des garagistes locaux.

4 heures plus tard, le pr√©fet fait r√©quisitionner un car pour terminer le trajet. Mais manque de chance le chauffeur ne peut nous accompagner jusqu’√† destination. Ren√©gociation, M. Roubaud est √† fond ! ūüėČLa gendarmerie s’en m√™le et nous avons enfin un chauffeur. Une chaine humaine se met en place pour le transfert des bagages apr√®s que les √©l√®ves soient mont√©s dans le nouveau car.

3h30 plus tard, nous revoilà partis pour notre hébergement.

Enfin, nous arrivons vers 21h avec un l√©ger retard. ūüėĀNous passons directement √† table car nos jeunes sont affam√©s.

Bien entendu, la veill√©e a √©t√© √©court√© pour s’installer.

Une journée longue qui a eu un bénéfice très apprécié des enseignants : il est minuit et tous les enfants dorment !!!!

A demain pour la suite de nos aventures. Il parait que nous aurons beau temps et du vent !

ūüö® Les photos arrivent…  Cliquez Ici